mon gâteau goût printemps


Comment donner à vos gâteaux ce goût de printemps ? Avec peu on peut enchanter un gâteau tout simple, voici mes idées pour y arriver.


Le gâteau de base : à vous de voir mais il faut une base légère type génoise pour que les couches ne soient pas trop lourdes. J'ai improvisé pour celui-ci à partir d'un carrot cake dans lequel j'ai ajouté des blancs en neige. J'aime qu'il y ai beaucoup de goût (une génoise basique m'ennuie), donc on peut s'amuser avec les épices, ou de la fleur d'oranger par exemple. Vous pouvez prendre n'importe quelle recette de gâteau léger, les blancs doivent toujours être montés pour apporter la légèreté.


Le moule : procurez-vous un moule petit mais haut, cela fait toujours son effet. Le mien est de 18cm de diamètre sur 9,5 cm de haut et il est démontable, je peux enlever le cercle ce qui est bien pratique.


La chantilly colorée et parfumée : pour le coloris rose de ma chantilly j'ai utilisé du jus de betterave, quelques gouttes. Vous pouvez doser l'intensité au fur et à mesure que la chantilly monte. Je l'ai aussi parfumée avec de l'eau de fleurs d'oranger, mais on peut utiliser de l'eau de rose, de l'extrait de vanille, du zeste de citron (attention pas le jus cela ferait tourner la chantilly).


Technique de montage : une fois que le gâteau est refroidi, vous pouvez le partager en deux ou en trois horizontalement à l'aide d'un couteau à pain et en maintenant le dessus avec une main. Glissez de la chantilly entre chaque étage. Vous pouvez en mettre aussi sur le dessus tout dépend l'effet que vous voulez.


Le glaçage : si vous ne mettez pas la chantilly dessus, vous pouvez faire un glaçage avec du sucre glace, il vous suffit d'y ajouter un liquide qui va le colorer : du jus de citron (il restera blanc), du jus d'orange (rose saumon), du jus de betterave (rose fuchsia). Veillez à ce que le glaçage soit assez épais, il faut qu'il coule mais qu'il soit suffisamment nappant et opaque.


Composer avec les fleurs de saison : j'utilise au maximum des fleurs comestibles de saison. Vous me demandez souvent où on peut en trouver. Je vous recommande plutôt d'en chercher chez votre maraîcher que chez les fleuristes… En premier lieu bien sûr dans la nature, mais encore faut-il y avoir accès. En second lieu, dans vos jardinières ! Vous pouvez en semer maintenant au printemps : ciboulette, calendula, pensées, capucines… Ceci dit, il existe maintenant des entreprises qui ont développé cette production et qui livrent, par exemple Maison Sauge. De plus en plus de maraîchers s'y mettent aussi vu la demande, n'hésitez pas à demander à votre producteur quand vous faites votre marché, d'une discussion peut naître une envie, une idée qui va germer.

Pour ce gâteau-ci j'ai donc utilisé principalement des fleurs de primevères, ce sont parmi les premières fleurs de mon jardin, leur goût sucré est très délicat. J'ai ajouté des branches fleuries de prunus, les fleurs sont comestibles mais pas très bonnes, un peu amères, cela n'empêche pas de les utiliser en décoration.

Voici une petite liste des fleurs comestibles les plus courantes et faciles à cultiver ou trouver :

- primevères

- calendula ou souci

- pensées

- violettes

- roses

- bourrache

- œillet d'Inde

- capucines

- pâquerettes....

Pensez aussi à toutes les fleurs des légumes du potager : roquette, coriandre, fenouil, petits pois...

Les fleurs sauvages à trouver à la campagne: églantier, sureau, acacia, carotte...



La conservation (et le transport) : j'ai eu une mésaventure avec celui-ci en l'amenant à une amie. La chantilly entre les couches a crée un mouvement de glissade, tout s'est à moitié écroulé. Je préconise donc de mettre le gâteau entier au congélateur avant de le transporter, environ 30 minutes. Toutes les fleurs ne réagiront pas de la même manière à la congélation donc gardez-en de côté au frigo pour ajuster au moment de servir. Si vous ne le transportez pas, il se conserve très bien une bonne journée sans les fleurs, et une demi-journée avec les fleurs déjà placées, et cela au frigo.