gnocchi courge pesto sauvage


J'avais une énorme courge qui commençait à se gâter, j'ai passé ma semaine à en glisser dans tous mes plats. La recette des gnocchis qui est dans mon livre est à la patate douce et aux orties, le principe est le même j'ai juste remplacé par un mélange pomme de terre et courge. Et quelle joie de confectionner ses propres gnocchis, une activité pleine de sens également pour les enfants qui se régalent à faire des boudins, à les tailler et à avoir les mains dans la farine. Cette recette est simplissime, il faut juste du temps.


Pour 6 à 8 personnes

Préparation 1 h

Cuisson 30 min

Pour les gnocchi :

400 g de pomme de terre type farineuse (Bintge, Mona Lisa...)

450g de courge musquée

300 g de farine T65 ou d’épeautre

1 jaune d’œuf

Huile d’olive

Pour 1 gros pot de pesto :

1 gros bouquet d’herbes du moment (ortie, roquette, chou kale, faneds de radis ou de carotte...)

60 g de graines torréfiées (amandes, noisettes, courge...au choix)

60 g de parmesan

1 zeste de citron

Huile d’olive

2 gousses d’ail fraîches

Sel et poivre du moulin

Pelez et coupez la courge et les pommes de terre en morceaux. Faites-les cuire à la vapeur une

vingtaine de minutes environ. Souvent les pommes de terre prennent un peu plus de temps, vous pouvez les mettre avant et ajoutez la courge au bout de 10 minutes.

Pendant leur cuisson, préparez le pesto. Mixez tous les ingrédients ensemble dans un bon mixeur

jusqu’à la consistance souhaitée, plus ou moins purée selon votre goût. Certains puristes vous

diront de le faire au mortier… à vous de voir !Versez dans un bocal et couvrez d’huile d’olive

pour éviter l’oxydation.

Sortez les morceaux de courge et de pommes de terre et laissez-les s’assécher quelques minutes à l’air libre.

Dans un saladier, écrasez-les à la fourchette en ajoutant la farine et le jaune d’œuf. Laissez reposer 5 minutes.

Sur un plan de travail bien fariné, confectionnez des rouleaux de 2 cm de diamètre

et laissez-les un peu reposer pour qu’ils durcissent. Coupez ensuite ces rouleaux

en tronçons de 2 cm de longueur. Vous pouvez leur donner le dessin « gnocchi »

en les roulant sur le dos d’une fourchette ou sur une planche à gnocchis.

Réservez-les à plat sur un plat bien fariné.

Faites bouillir une grande casserole d’eau salée, jetez les gnocchis dedans.

Une fois qu’ils sont remontés, laissez-les cuire encore 2 minutes, égouttez-les

et servez aussitôt avec le pesto et éventuellement un peu de parmesan râpé.



Astuce : j’en fais une plus grande quantité et j’en congèle crus, c’est un repas

de dernière minute idéal à avoir toujours sous la main. La farine facilite la confection

des gnocchis et n’altère nullement le goût.